Cours n°1 Connaissance des signes astrologiques

Cours audio gratuit

Cours n°1 Connaissance des signes astrologiques 1ère partie

Cours n°1 Connaissance des signes astrologiques 2ème partie

Le zodiaque

Le zodiaque, « cette vieille horloge du ciel » comme la décrit si, poétiquement  André BARBAULT, signifie littéralement « ceinture d’animaux ».

Zone circulaire de l’espace, c’est le chemin qu’empruntent les planètes qui évoluent selon des lois bien précises.

Ce cheminement s’effectue à des vitesses différentes.

Les planètes tournent toutes dans le même sens autour du soleil et pratiquement sur le même plan en formant une sorte de galette :

Cette galette, c’est ce que l’on nomme le zodiaque.

Il  se divise en douze parties égales de 30° chacune.

Ces douze parties représentent les douze signes du zodiaque.

Ces signes constituent une bande zodiacale, sorte de ruban qui se projette sur l’infini des étoiles qui elles restent fixes.

Ces étoiles ont très tôt fait l’objet de spéculation interprétative.

Les anciens les relient entre elles sous forme de dessins avec des dénominations d’animaux le PETIT CHIEN ou l’AIGLE, des noms d’objets la FLECHE ou LE BAUDRIER, de héros de la mythologie HERCULE ou d’êtres fabuleux LA LICORNE.

Ces groupements d’étoiles forment des constellations.

La bande zodiacale se projette donc sur douze constellations d’étoiles  dont les noms nous sont à présent familiers 

1 belier Le bélier

2 taureau Le Taureau

3 gemeaux Les Gémeaux

4 cancer Le Cancer

5 lion Le lion

6 vierge La Vierge

7 la balance La Balance

8 scorpion 2 2 Le Scorpion

9 sagittaire Le Sagittaire

10 capricorne Le Capricorne

11 verseau Le Verseau

12 poissons Les Poissons

L"écliptique

L’exact milieu de la bande zodiacale s’appelle l’écliptique.

L’écliptique est le plan sur lequel chemine en apparence le soleil et en réalité notre Terre.

Ce plan est d’importance pour nous, astrologues, puisqu’il sert de référence à nos observations :

Consultons le dessin N°1 : il représente le soleil et en perspective, le trajet de la Terre autour de notre étoile centrale

La Terre tournant autour du soleil et penchée sur son axe pôle-nord pôle-sud

Cet ensemble forme le plan de l’écliptique

Vous remarquerez que la Terre penche sur son axe pôle nord - pôle sud et, de fait, l’équateur terrestre fait un angle de 23°27’ avec le plan de l’écliptique

C’est une notion importante qu’il faut retenir

 

 

 

Terrehelio

 

Equateur céleste et écliptique zodiacale

Voyons à présent le dessin de la sphère céleste qui va mieux nous faire comprendre notre propos

Depuis Giordano Bruno et bien d’autres, nous savons que l’univers s’étend à l’infini et pour tenter de le représenter, les astronomes ont pris l’habitude de le représenter sous la forme d’une sphère qui correspond à l’apparence visuelle que nous avons lorsque nous observons le ciel nocturne sorte de voûte arrondie où scintillent les étoiles

C’est sur cette apparence que les anciens se sont imaginé un univers  non pas infini mais sphérique

Et cette image de la sphère reste aujourd’hui la plus appropriée et la plus pratique pour représenter l’univers

Cci06092014 3

Au centre de cette sphère nous matérialisons la Terre bien que ce soit en réalité notre soleil qui occupe le centre de notre système

Il est normal pour l’astrologue de représenter la Terre au centre puisque c’est son lieu d’observation

Les thèmes astrologiques sont ainsi représentés, les positions des planètes répertoriées dans les éphémérides sont aussi données par rapport à la Terre, c'est-à-dire en système géocentrique –avec geo - la Terre - centrique  - au centre -

Et non en système héliocentrique – hélios étant le nom du soleil -

Cette sphère Terrestre qui se trouve au centre de la sphère céleste a été redressée de façon à ce que l’axe des pôles soit vertical et le plan de l’équateur horizontal

Ce plan de l’équateur terrestre se projette sur la sphère céleste et devient l’équateur céleste

Nous allons à présent poursuivre en représentant sur la sphère céleste la bande zodiacale avec, en son milieu, la ligne de l’écliptique

Cette bande et l’écliptique font un angle de 23°27’ avec le plan de l’équateur céleste et terrestre

L’écliptique coupe en deux endroits l’équateur céleste : ce point se nomme Gamma ou point vernal et, à 180° de ce même point,  le Gamma prime : le second endroit où l’écliptique coupe le plan de l’équateur

Et c’est à partir de ce point vernal  ou point γ que se détermine le premier signe, le Bélier

Mais ce n’est pas aussi simple : Ce point vernal n’est pas fixe 

Cette intersection de l’écliptique et de l’équateur céleste se déplace lentement avec les années :

En effet, en 26000 ans environ, le point vernal fait un tour complet de la sphère céleste à raison de  50 secondes par an et ce, de façon rétrograde, c'est-à-dire en reculant

 

Les deux zodiaques

Nous venons d’apprendre que le début du signe du Bélier part du point vernal qui se déplace et que d’autre part le zodiaque se calque sur des constellations qui  restent fixes : il y a donc une contradiction et nous remarquons que le point vernal se déplace sur les constellations entraînant avec lui le zodiaque

C’est qu’il y a deux zodiaques 

Un zodiaque fixe et un zodiaque qui bouge

Un zodiaque des constellations posé sur le fond de la sphère céleste et qui ne bouge jamais : C’est le zodiaque sidéral ou zodiaque des étoiles

Vient ensuite le zodiaque déterminé à partir du point vernal et qui se meut dans l’espace en environ  26000 ans : C’est le zodiaque tropique

Ce second zodiaque possède aussi douze signes portant le même nom que le zodiaque des étoiles et dans le même ordre : Bélier,…jusqu’aux Poissons

Ce zodiaque, le zodiaque tropique, est proche de nous et s’arrête à Pluton dernière planète découverte pour l’heure

C’est ce second zodiaque qui nous permet de calculer les thèmes astrologiques et nous sert de références aux positions planétaires données par les éphémérides

Ce qui est étonnant et prouvé par l’expérience, c’est que les deux zodiaques fonctionnent mais dans des registres différents

Le zodiaque fixe ou zodiaque sidéral concerne l’humanité toute entière dans son évolution : c’est sur ce zodiaque que l’on peut lire les grandes étapes de civilisations successives avec leurs religions différentes, leur mode de pensées différent

C’est sur ce zodiaque que l’on lit les ères : Ere du Bélier, ère des Poissons, ère du Verseau et avant, l’ère du Bélier, du Taureau

Au contraire, le zodiaque proche, le zodiaque tropique, s’applique plus particulièrement aux individus : Ce zodiaque permet l’interprétation de la psychologie et du destin au niveau de chaque individu

Voilà éclairci la problématique liée à la présence de deux zodiaques

Il est à noter que la symbolique et la signification des signes reste toujours la même quel que soit le zodiaque considéré et lorsque nous étudierons plus tard la psychologie de chaque signe, les descriptions seront autant valables pour le zodiaque sidéral que pour le zodiaque tropique

Les deux zodiaques entretenant des relations étroites puisque le zodiaque tropique évolue sur la toile de fond de l’autre, le zodiaque sidéral

 

Etapes de civilisation (zodiaque des constellations)

Le zodiaque sidéral est représenté de manière fixe et le zodiaque tropique est bâti sur un cercle rapporté et qui peut tourner dans le sens rétrograde

Le point vernal  ou  0° du Bélier, se déplace en sens rétrograde sens contraire à la marche du soleil sur les constellations du zodiaque sidéral et franchit chaque signe-constellation en 2000 ans environ - 2160 ans selon certains astrologues - et pour être plus précis

Ces tranches d’environ 2000 ans constituent ce que l’on nomme des ères

A l’heure actuelle, le point vernal se situe à la fin du signe des Poissons et il va entrer dans le Verseau : nous sommes en train d’entrer dans le signe du Verseau, date probable 2062 !

Ces ères déterminent des étapes de civilisations dont nous parlions tout à l’heure et nous quittons actuellement l’ère christique des Poissons pour entrer dans l’ère de la quête de la connaissance dispensée par l’eau aérienne du signe du Verseau. Bientôt une nouvelle civilisation va voir le jour

  • Avant l’ère des Poissons, 2000 ans avant JC – 2100 ans pour être plus exact – le point vernal se situait à la fin du Bélier
  • Avant, nous avions l’ère du Taureau

Zodiaque tropique

Nous allons nous attacher à la seule contemplation du zodiaque tropique ;

  • Lorsque le soleil se trouve sur le point vernal ou point γ, il est au zéro du Bélier : C’est l’équinoxe de printemps pour l’hémisphère Nord et l’équinoxe d’automne pour l’hémisphère sud

Le soleil prend une course qui s’élève au-dessus du plan de l’équateur céleste

Il est alors en pleine ascension pendant son trajet en Bélier, Taureau et Gémeaux...

  • Il monte et à la fin du signe des Gémeaux, il est à son maximum de hauteur et 0° du Cancer est le solstice d’été pour l’hémisphère Nord

Puis pendant trois signes Cancer, Lion et Vierge, il, reste toujours au-dessus de l’équateur céleste mais sa marche décroit ; il redescend

  • Quand il arrive à la fin du signe de la Vierge et qu’il entre en Balance, c’est l’équinoxe d’automne hémisphère nord
  • Et à ce moment, il passe sous l’équateur et continue à descendre pendant trois signes Balance, Scorpion, Sagittaire pour arriver à la fin du Sagittaire et au début du Capricorne au plus bas de sa course qui est le solstice d’hiver hémisphère nord

Puis pendant trois signes, Capricorne, Verseau, Poissons, il remonte vers l’équateur. Il ferme la boucle des 360° et les douze signes, à raison de 30° chacun, ont été parcouru

Classification des signes hors des saisons

Le dessin n°4 résume ce que nous venons de dire : Il permet de classer les signes en 4 catégories tenant compte de leurs positions respectives par rapport à l’équateur et à la direction nord qui est une direction privilégiée sur la Terre

Puisque le pôle magnétique se situe au nord

  • Ainsi tout ce qui se situe vers le nord peut se dire induit positivement
  • Alors que tout ce qui se trouve vers le sud est induit négativement

Et notre 4ème dessin représente le zodiaque à plat coupé du Bélier à la Balance par l’équateur céleste et du Cancer au Capricorne par l’axe pôle nord pôle sud

Et les signes du Bélier, Taureau et des Gémeaux sont dits des signes positifs ; CAD vers le nord et croissants : le Soleil monte. Voici trois signes qui sont déjà classés

Les signes du Cancer, du Lion et de la Vierge sont toujours au-dessus de l’équateur, ils sont positifs mais le Soleil descend ; ils sont décroissants vous sentez qu’il y a déjà une différence

Les signes de la Balance, du Scorpion et du Sagittaire sont en-dessous, ils sont dits négatifs et décroissants ; le Soleil descend

Les signes du Capricorne, du Verseau et des Poissons sont dits négatifs et le Soleil remonte ; ils sont croissants

Eh bien ce tableau doit servir à méditer l’interprétation des signes et vous remarquez qu’il est valable pour toute la Terre quel que soit l’hémisphère considéré

Et il permet une classification des signes hors des saisons

Vous allez comprendre pourquoi tout à l’heure quand nous allons vous expliquez le détail des signes

Notez bien cette classification et quand vous serez un peu plus avant en astrologie, il conviendrait que vous la reméditiez

Ceci étant maintenant compris, nous allons pouvoir analyser le détail de chacun des douze signes. ET NOUS ALLONS COMMENCER par le premier des douze, c’est à savoir le Bélier

 

 

Zodiaque tropique

Le Bélier

Selon la doctrine védique, le 1 beliercorrespond à l’aspect du feu AGNI, l’agneau de feu: dans la religion de notre pays AGNI est assimilé au fils de Dieu qui s’incarnant dans la matière donne ainsi l’impulsion à un cycle de manifestation de l’énergie devenue conscience.

Il est le VERBE. Il est la puissance  du verbe incarné. Il est la parole créatrice.

Nous ne serons donc nullement surpris que le signe du Bélier, grâce à la force divine dont il est le réceptacle, soit le signe du COMMENCENT, celui de L’ÉLAN, de la lumière primordiale qui dissipe les ténèbres, celui de la CHALEUR et de l’ÉCLAT.

Il est la FORCE CRÉATRICE.

Il est la PUISSANCE ANIMATRICE qui fait jaillir le germe et fait éclater la coque.

En analysant le symbole graphique sous lequel il est coutume de le représenter, nous décelons ses valeurs primordiales.

Tant il est vrai que l’hiéroglyphe du signe contient symboliquement représenté la quintessence de ce signe, le dessin sous lequel on le schématise raconte l’histoire de ce signe ainsi que son contenu psychologique.



Le signe du 1 belier prend donc un certain nombre de sens inhérent à son glyphe représentatif:


 

Niveau profane (Bélier)

Au niveau profane: Ce dessin évoque les cornes de l’animal bélier mais à ce sens profane vient se surajouter un second sens qui s’y trouve enclos et caché: c’est le sens sacré.                                                                                                                                              

Niveau sacré (Bélier)

Au niveau sacré, le signe du Bélier a donné naissance au mythe de la Toison d’Or aussi bien qu’à tous les récits reposant sur la transmutation d’une victime immolée en agneau.

Chez les hindous, le dieu créateur est nommé AGNI et est représenté précisément par un bélier.

Dans la Perse ancienne, le bélier était même appelé agneau.

Hors, selon la symbolique religieuse, l’immolation de l’agneau divin tend à exprimer une forme tangible de l’infinité divine.

C’est l’histoire de l’agneau pascal immolé à la Pâque juive et c’est, dans la mystique chrétienne, l’histoire de Jésus, fils de Dieu.

Le Christ est en effet l’Agneau et le sacrifice terminal de Jésus attaché à la croix de la matière, c’est le symbole du sacrifice et du renoncement au monde de la matière, à ses pompes et à ses chaînes pour parvenir au royaume du Père.

Ainsi, nous trouvons dans le signe du Bélier inscrite l’idée de la manifestation divine sur le plan temporel avec l’expression incluse d’un sacrifice qui lui est lié.

C’est encore l’histoire d’Abraham et du sacrifice de son fils Isaac sur le sujet duquel les textes anciens sont formels qui font apparaître un bélier qui s’offrit au couteau sacrificateur.

Dans la mythologie païenne des romains, l’histoire du bélier à Toison d’Or n’est rien d’autre que la conquête de l’âme.

La Toison d’Or est, selon les alchimistes, la quête de l’or immatériel animique(âme).

En méditant tous ces mythes, vous saurez que le Bélier parvient au beau et au haut phare de l’Idéal du moi. Il en faut passer par des sacrifices. C’est ce que nous enseigne le signe du Bélier.

C’est le signe de L’ÉLAN. C’est le signe de qui COMMENCE mais qui doit, pour atteindre son but, accepter la traversée de l’épreuve initiatique et du sacrifice de soi-même. Faute de quoi, il est contraint de renoncer. Ceci est l’analyse du signe en son niveau sacré.

 

Niveau initiatique (Bélier)

Il existe un troisième niveau qui est le niveau initiatique. Nous allons voir que le signe du Bélier est riche en symbole et chargé de sens multiples qui se superposent.

La forme hiéroglyphique est en effet en son premier état la manifestation des deux premiers végétaux sortant de la graine

À la base du dessin, il y a la graine qui éclate tandis que deux jets d’or végétal, jaillissant de la terre, s’élèvent vers le ciel.

C’est donc, à la fois, le symbole du JAILLISSEMENT DE LA VIE et celui de l’ÉLAN de l’homme vers le haut, de l’élan de l’âme vers ses sommets.

002 2

Puis ce symbole encore est double et sa charge initiatique nous livre un message supplémentaire: le glyphe du Bélier se présente en effet à nos yeux sous une forme triangulaire, il peut en quelque sorte s’inscrire dans un triangle dont la base est en haut et la pointe en bas; C’est à dire un triangle renversé.

Hors, un tel dessin est, nous le savons bien, un symbole sexuel par excellence: c’est le symbole représentant le delta féminin.

Par conséquent, il faut le considérer comme d’un symbole de CRÉATION. C’est ainsi une marque de fécondité.

De telle sorte que le Bélier, 1er signe, va féconder tous les autres.

 

Mais dans le même temps, le Bélier c’est encore la lettre A renversée      

Hors, nous savons que le A qui est en fait l’alpha   3 copie 3   représente le principe créateur. par son inversion, le Bélier signifie donc son reflet dans la substance qu’il pénètre     

Et nous sommes, nous les humains, reflet du principe créateur divin et non créateur primordiaux et, les natifs du Bélier le sont, plus que quiconque.

 

Bélier (suite)

Aussi bien, en sa traduction psychologique, le Bélier donne aux êtres qu’il marque une nature ACTIVE, ENTREPRENANTE, une nature IMPulSIVE, une nature pleine d’ÉLAN, de BONDISSEMENT, d’ENTHOUSIASME. Parfois même une nature EXALTÉE mais dont le travers pourrait se situer au niveau d’une trop grande PRÉCIPITATION. C’est le risque du signe.

L’être aura tendance à s’enthousiasmer, parfois très exagérément, devant tout ce qui a l’attrait du nouveau. Mais, si son thème est insuffisamment structuré par ailleurs, il manquera d’esprit de suite et de continuité.

Aussi bien, le rythme du natif ou de la native du Bélier est en général CYCLIQUE : toute initiative séduit le natif du Bélier et toute durée le lasse. De sorte que ses entreprises risquent d’être sans lendemain s’il n’y prend garde.

Il adore COMMENCER les choses et a horreur de les finir : Il est très vite las des choses.

On le voit passer d’un extrême à l’autre : il part sur un coup de tête, il fonce, il prend feu. Très rapidement, la flamme monte à sa plus haute incandescence pour très vite retomber, la courbe de son enthousiasme est atteinte et faute d’une alimentation durable, la flamme  baisse et vacille et risque fort de s’éteindre.

L’on voit le natif ou la native du Bélier qui abandonne l’objet nouveau qui l’avait enthousiasmé et voilà qu’il laisse inachevé ce qu’il avait entrepris dans la fièvre et la PASSION.

Disons que le Bélier est un CONQUÉRANT.

 

Toutefois, il est à noter que ce signe, comme tous les signes, possède une ambivalence

Cette ambivalence permet de situer les Béliers tournés vers l’extérieur : on les nommera en langage psychologique, des Béliers extravertis, et qui se présentent comme des CONQUÉRANTS DE LA MATIÈRE.

On trouve, à côté de ces Béliers extravertis, des Béliers tournés vers l’intérieur : on les nommera, Béliers introvertis, et dont la vie prend le chemin d’une CONQUÊTE INTELLECTUELLE ou SPIRITUELLE.

Cette ambivalence se fera jour selon la texture du thème et selon la dominante planétaire.

 Otto von BISMARCK dont le thème est marqué par le signe du Bélier, thème qui présente de surcroît une angularité Solaire et une angularité Marsienne, est tout entier tourné vers les conquêtes spatiales.

Bismark

 

À côté, un autre Bélier très marqué par le signe du Bélier comme Alfred de VIGNY a lui un thème à dominante Neptunienne qui tend à introvertir sa psyché. VIGNY est tourné à travers ses poèmes à teneur philosophiques vers ses mondes intérieurs, en réalité vers la conquête de lui-même.

Vigny

 

Telles sont les ambivalences qui règnent au sein même du signe du Bélier.

*

Un signe influence l’homme selon les planètes à travers lesquelles il s’exprime.

 

BISMARCK avec son thème à dominante Mars Soleil 

VIGNY avec un thème à dominante Neptune

BAUDELAIRE, Bélier Saturnisé - Saturne introvertit - est parti à la conquête de son verbe créateur, de sa poésie et à la quête de lui-même. Baudelaire

VAN GOGH, Marsien du Bélier, était tout livré aux assauts de son impulsivité et aux élans de son inspiration. Cet homme procédait par bonds successifs. Dévoré par un feu intérieur tumultueux, il peint près d’un millier de toiles dans le délire et la passion et ce, en sept à huit années. Il écrit à son frère Théo: Il y a quelque chose d’extraordinaire, c’est la sensation qu’il faut entrer dans le feu. C’est un Bélier qui se brûla et finit par se tuer d’un coup de revolver: on dit d’un coup de feu. Van gogh

003 2

Ce Bélier n’a rien à voir avec cet être que fut BAUDELAIRE, ce Bélier marqué par Saturne qui est tout en méditation et en repli sur lui-même et qui passera sa vie à travailler et retravailler un tout petit livre de poème qui s’appelle Les fleurs du mal. Il écrit un jour: le génie est une longue patience.

 

Si l’on examine ces deux thèmes côte à côte, celui de VAN GOGH et celui de BAUDELAIRE, on comprend toute l’influence d’un signe selon qu’il passe à travers le filtre modificateur des planètes, à travers le laminoir d’un corps céleste comme Saturne pour BAUDELAIRE, à travers le détonateur de Mars pour VAN GOGH ou d’Otto von BISMARK ou à travers le prisme de Neptune pour reprendre le cas de VIGNY.

 

Vous commencez à comprendre combien un signe peut être modifié par les dominantes planétaires.

Prenons les natifs du Bélier marqués par 10 planètes différentes du système Solaire, chacun exprimera le Bélier à travers 10 couleurs différentes;

En mode Lunaire, en mode Solaire, en mode Mercurien comme Émile ZOLA Zolaetc

Mais pour tous, il s’agira de la traduction en mode différent du même problème clef qui est celui du Bélier, qui est celui de l’ÉLAN qu’il doit à sa position dans le zodiaque d’être le premier signe positif ascendant.

 

Aussi bien, allons nous envisager chaque signe successivement sous le jour d’une ambivalence possible qui se situe sous des prismes  planétaires différents, voir sous des facettes opposées, un problème à chaque signe particulier et vécu de façon différente.

  • Cours n°0 Présentation de l'astrologie traditionnelle

    Présentation de l'astrologie traditionnelle et des divers outils nécessaires à l'astrologue. Présentation des symboles, des divers angles formant les aspects. Les diverses formulations Ascendant, Descendant, Fond du ciel, Milieu du ciel, les Maisons et comment inscrire tout cela sur une carte du ciel
  • Cours n°1 Connaissance des signes astrologiques

    Le zodiaque, « cette vieille horloge du ciel » comme la décrit si, poétiquement  André BARBAULT, signifie littéralement « ceinture d’animaux ». Zone circulaire de l’espace, c’est le chemin qu’empruntent les planètes qui évoluent selon des lois bien précises.
  • Cours n°2 Connaissance des Planètes

    Etymologie - Translation des astres - Rôles des planètes et zones d'influence des planètes par rapport aux signes du zodiaque et par rapport aux autres planètes - Le planétarium - Cosmographie - Grosseur et distance des planètes - Planètes rapides, planètes lentes - Analyse des glyphes constitutifs de chaque planète...
  • Cours n°3 Connaissance des Maisons

    De l’importance des Maisons ou secteurs terrestres en astrologie ; Le ciel impersonnel des signes et des planètes. La domification : étape de la personnalisation d’un thème. Les Maisons sont le lieu de la potentialité d’événements virtuels.
  • Cours n°4 Classement des signes

    Les grandes structures du zodiaque. Le classement binaire des signes (Signes positifs, signes négatifs). Le classement ternaire des signes (signe  cardinaux, fixes et mutables). Le classement quaternaire (signes de Feu, de Terre, d’Air et d’Eau) La « rose » des vents des quatre points cardinaux de  l’homme intérieur
  • Cours n°5 Classement des planètes

    Notions de dignités et de débilités essentielles et accidentelles des astres (Domicile, Exaltation, Exil, Chute, Trigonocratie, Angularité, planètes pérégrines). Classement terrestre des planètes selon les affinités et antinomies entre planètes et Maisons (aperçu sur les Maisons symboliques)...
  • Cours n°6 Le classement des Maisons

    Qu’est-ce que la domification ? Exposé d’un graphique destiné à faire comprendre l’inégalité de dimension des Maisons. Les angles égaux dans la sphère terrestre. Leur projection sur la sphère céleste. Bref historique des Maisons. Les huit systèmes de domification.
  • Cours n°10 Calcul des aspects interplanétaires

    Utilisation  du classement élémental des signes du zodiaque dans  la recherche des aspects interplanétaires. Selon les accords ou les antinomies d’éléments, les planètes, positionnées en signes de même triplicité ou de triplicités d’éléments contraires, sont en bons ou en mauvais aspects mutuels
  • Cours n°11 Connaissance des aspects en astrologie

    Les pulsions planétaires et la théorie des mouvements interplanétaires. Les phases de tension et les phases de détente. Compréhension des aspects grâce au phénomène des marées. Que doit-on penser des aspects dits bénéfiques et des aspects dits maléfiques.
  • Cours n°12 L'interprétation des aspects

    Du danger des catalogues d’aspects interplanétaires. Méthode à bannir pour l’interprétation d’un thème. Les aspects obéissent à des mécanismes planétaires qu’il suffit de comprendre. Critères propres à permettre une juste appréciation des aspects 
  • Cours n°13 Dominante élémentale, céleste et terrestre

    Dominante  élémentale, céleste et terrestre: Recherche de la dominante élémentale d’après la répartition et la hiérarchisation des planètes dans les signes et des planètes dans les Maisons, La Dominante Céleste. La dominante Terrestre : rôle des amas planétaires dans les Maisons
  • Cours n°14 Dominante planétaire

    Les deux pièges à éviter pour une interprétation correcte d’un thème : erreurs de signification, erreurs de valorisation. Causes, conséquences. Sept règles de recherche de la dominante planétaire
  • Cours n°15 Aspects dominants

    Pour interpréter les aspects interplanétaires, il n’est que de regarder le dessin qu’ils forment. De la simplicité de l’interprétation des aspects. Réduction de tout le thème à un graphique céleste simple. Règles de la recherche des aspects dominants
  • Cours n°16 Les axes et les croix

    Les axes : les axes signes, les axes maisons/ Superposition des axes-signes et des axes-maisons. Symbolique de l’axe. La dualité tempéramentale. Les croix : les 3 croix du zodiaque. La croix des signes cardinaux, la croix des signes fixes, la croix des signes mutables. Symbolique de la croix. Croix et carrés
  • Cours n°17 Les triangles

    Les diverses sortes de triangles: le triangle équilatéral, les différents triangles rectangles, le triangle sublime et le delta lumineux - Symbolisme du triangle - Rôle du triangle en astrologie
  • Cours n°18 Les figures complexes

    Les figures complexes : Recherche des structures d'un thème - Superposition des axes, des croix et des triangles - Résolution harmonieuse ou disharmonieuse des axes d'un thème par une planète relais.
  • Cours n°19 La Triplicité de Feu

    Le Bélier - Le Lion - Le Sagittaire - Le Feu et son mystère - Sa symbolique, son influence sur le psychisme et le comportement humain
  • Cours n°20 La Triplicité de Terre

    Le Taureau - La Vierge - Le Capricorne - La Terre, sa symbolique et ses mots-clés - Son influence sur le psychisme et le comportement humain- Première approche mythologique de l'astrologie avec les mythes d'Atlas, de Jonas et du Minotaure...
  • Cours n°21 La Triplicité d'Air

    Les Gémeaux - La Balance - le Verseau - Influence de l'élément aérien sur le psychisme et le comportement humain - L'Air est mouvement - Sa symbolique ascensionnelle - Le pouvoir sublimatif de l'Air
  • Cours n°22 La Triplicité d'Eau

    Le Cancer - Le Scorpion - Les Poissons - Ce que représente l'Eau dans la nature: l'Eau est l'oeil de la Terre - Les eaux du Cancer ou les eaux vives - Les eaux du Scorpion ou les eaux dormantes - Les eaux des Poissons ou les eaux mutables
  • Cours n°23 Dominante Soleil et Lune

    Dualité de la lumière et des ténèbres - Puissance accordée aux deux astres qui éclairent le ou les planètes qui leurs sont conjoints - Les deux luminaires, significateurs de vie et significateurs de mort - Le Soleil et sa capacité de synthèse - Symbole du conscient - Planète du Surmoi ou d'Idéal du Moi
  • Cours n°24 Dominante Mercure

    Mercure du point de vue astronomique - Tempérament selon Le senne: Primarité de réaction et dosage en fonction des signes où se situe Mercure - qualités et défauts afférents à la dominante mercurienne: Mobilité et agilité, adaptabilité avec risque de dispersion, disponibilité
  • Cours n°25 Dominante Vénus et Mars

    Vénus du point de vue astronomique. Rôle de Vénus pour l’homme de l’antiquité : Vénus-Aphrodite et sa place dans le panthéon des dieux de l’Olympe. Mars vu du point de vue astronomique. Similitude entre Mars et la Terre. Mars et l’action. Mars et la franchise. Mars et l’initiative. Mars et l’agressivité.
  • Cours n°26 Dominante Jupiter

    Jupiter, planète d’inconscient. Jupiter et l’instinct de possession. Préhension spatiale du monde. Planète tournée vers le visible, Jupiter fait caisse de résonance là où il se trouve dans un thème. Jupiter et les apparences, la sociabilité, l’adaptabilité, le conformisme, la détente, la dilatation, la philanthropie ;
  • Cours n°27 Dominante Saturne

    Le point de vue du mythologue sur cet astre. Exposé du mythe du Dieu Chronos-Saturne. Conséquences symboliques et psychologiques de la légende. Le problème du temps. Le point de vue du statisticien. La grande famille des saturniens. Nombreux thèmes. Tentative d’explication et de classement.
  • Cours n°28 Dominante Uranus

    Approche d’Uranus par le versant astronomique. Histoire de la découverte d’Uranus. Qu’est-ce qu’Uranus pour les astronomes ? Approche d’Uranus par le versant de l’astrologie : Analyse du thème de la découverte d’Uranus. Approche d’Uranus par le versant de la biographie : la psychologie de l’Uranien.
  • Cours n°29 Dominante Neptune

    Approche de Neptune par le versant de l’astrologie : analyse du thème de la découverte de Neptune. Approche de Neptune par le versant de la biographie : analyse de la vie et de la pensée de quelques grands neptuniens. Trois thèmes seront donnés en exemples qui illustreront les trois faces du thème de Neptune
  • Cours n°30 Dominante Pluton

    Approche de Pluton par le versant de l’astrologie : analyse du thème de la découverte de Pluton. Le symbolisme de Pluton. Approche de Pluton par le versant de la biographie : la psychologie du plutonien. Analyse de Pluton à travers quelques grands créateurs plutoniens
 

Date de dernière mise à jour : 25/04/2020

Commentaires

  • Sophia Téoli
    • 1. Sophia Téoli Le 23/01/2020
    Votre site est très bien conçu ! Une mine d'informations pour ceux qui découvrent l'astrologie. Merci en vous souhaitant longue vie

Ajouter un commentaire