Astrologie traditionnelle

Bases de l'astrologie

11279843 horoscope antique dessin la main avec des signes du zodiaque 1

Ne nous y trompons pas, la suite logique de ces cours est de nature à vous enseigner l'astrologie au coeur. De par ses structures, avec les triangles (cours n°17) et les figures complexes (cours n°18), après avoir abordé et étudié les axes et les croix ( cours n°16), nous envisageons le thème par le dessin que forment les planètes et les angles avec les astres pour nous donner une idée assez précise de ce qui constitue l'armature d'une carte natale.

Après avoir hiérarchiser les aspects (cours n°15 Aspects dominants), il vous faudra déterminer quelle est la ou les dominantes et ainsi pouvoir tracer la pente du thème.

Retenez que la dominante d'un thème peut aussi être d'ordre élémentale, céleste ou terrestre ( cours n°13), l'une prévalant sur l'autre, car il est probant que les thèmes passés au crible de votre analyse n'auront pas forcément une dominante qui vienne à frapper votre regard. Il y faut la pratique et en tout premier lieu tout un clavier d'interprétation de cette (ces) dominante(s).

Donc la dominante d'un thème est soit d'ordre élémentale (Feu, Terre, Air, Eau ), d'ordre céleste ( planétaire ) ou terrestre ( les Maisons ou secteurs terrestres) ou les trois possédant des valeurs se juxtaposant pour créer un patchwork d'influences conjuguées.

Reste que la dominante planétaire nous en apprend beaucoup sur la personnalité et le destin du natif ainsi marqué au sceau planétaire de ses dominantes célestes

Nous verrons au second niveau dit d'astropsychanalyse tous les aspects de planètes en terme de complexes calqués sur la mythologie gréco-romaine et répondant aux questions d'ordre psychanalytique.