Degrés symboliques ou égyptiens ou monomères

 

Il semble aujourd’hui que l’astrologie a d’abord été exprimée par des images symboliques avant d’être décrites par les influences particulières de chaque facteur. Cet ensemble des symboles du zodiaque forment la Sphère Barbarique, cités par Nigidius Figulus, Firmicus Maternus (IVème siècle de notre ère) et d’autres. La liste des degrés la plus ancienne, celle de Nigidius Figulus, remonte à un millénaire avant Jésus-Christ et matérialisée de nombreuses fois par des édifices comme Le Cercle d’Or d’Osymandias dont parle Diodore ou par les 360 tours de Babylone représentant le cercle zodiacal…

 

À chacun des 360 degrés de l’écliptique parcouru par le soleil dans sa marche apparente annuelle correspond une image particulière, figurant une série de symboles spécifiques. Jacques Berthon

 

Selon K.HITSCHLER Dans l’ordre successif, on remarque que chaque image est reliée à la précédente et qu’elle déborde sur la suivante...